Réacteur calcaire

Je suis obligé d’installer un RAC, BBM-C120 il peut paraître trop petit pour mon volume (bac de 500 litre + bac bouture (80 litres) + décante(100 litres) )
Après avoir travaillé sur l’éclairage à led avec un ami, je me suis aperçu d’une chose, c’est que ça pousse…et ça consomme du Ca et du MG et aussi du KH, la solution tripple buffer n’est plus « efficace » et beaucoup trop contraignante pour moi . (flemmard mais prudent)

Mais il n’y aura pas de problème, le but n’est pas de vouloir atteindre les paramètres parfaits, un kh suffisant entre 6 et 9 et un taux de calcium corrects suffiront très bien.(ca entre 340 et 420) tout en conservant un ph entre 8.10 et 8.30 .

Le kh a un rôle stabilisateur sur l’eau en particulier le PH, mais le corail lors de la pousse consomme du KH pour la formation du squelette calcaire.

Le magnésium je n’en parle pas… c’est un élément assez problématique, j’en avais trop, je n’en ai plus assez.. on y reviendra.

J’ai vraiment vu la différence entre les tests « courants » et les tests salifert, je pense qu’ils sont « mieux », le but n’est pas d être extrêmement précis, mais très régulier .

 

Donc voila le matériel :

1 Bouteille de CO2
2 ph-mètre weipro (1 côté décante sortie du réacteur et 1 dans le réacteur)
1 électrovanne
1 rac bbm-c120
1 pompe pour l’alimentation du rac
je commence avec 4kg d’ARM gros calibre
et 1 détecteur de CO2 que je vais brancher sur mon alerte GSM (au cas ou la bouteille fuit…)

Le système en place, 2 ph-mètre plus le RAC

Le principe simple je n’ai rien inventé, un ph-mètre qui surveille le ph du bac, sur lequel je branche (sortie commande) le ph-mètre du RAC.
Si jamais le ph du bac baisse trop ça coupe le ph-mètre du rac qui lui ,coupe le CO2.

Si le ph dans le rac monte trop, le 2 eme ph-mètre active l’électrovane du CO2.
aucun risque de problème.

Dérivation du flux de la pompe du RAB, j’avais besoin d’un faible débit, ça économise une pompe et c’est aussi efficace.
Le but est d’avoir un filet d’eau continue à la sortie du RAC. Je me suis aperçu que la régularité (stabilité) était pour moi la clef de la réussite, alors je continue dans cette optique.

Le rac un BBM-120, sans l’ARM . Tous le système est prêt à être connecté j’ai fait un test à vide, ça m’a l’air bien.

Il ne restera plus qu’à contrôler le KH de sortie, il faudrait un kh aux alentours de 14 en sortie, mon bac est actuellement à 6 de KH, aucun problème mais la pousse des coraux est ralentie (mais ça pousse vite quand même lol).

ARM gros calibre, c’est un choix personnel. Mais qui porte bien ses fruits :)

Le Rac en marche avec la sonde interne PH.

Je ne bride pas le RAC, l’eau circule normalement dedans, seul la consigne du ph-mètre me permet de régler le taux de CO2 donc mon KH de sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *